Flirter, c’est tromper ?

Direct je rentre dans le vif du sujet. Faut dire que cette question me taraude depuis bientôt plusieurs semaines. (comment ça, ça ne se dit plus « tarauder » ? Bien sûr que si !)

tumblr_mw3i5xHjgK1smvr03o1_500

J’me suis posée cette question suite à mon irrépressible envie de flirter. Non j’suis pas une salope. (peut-être que si ?) Non non non. Que celle ou celui qui n’a jamais reluqué quelqu’un d’autre me jette la première pierre !

C’est naturel d’être attirée par l’herbe plus verte, non ? (je n’essaie absolument pas de m’auto-persuader.)

Bref pour en venir à la racine du sujet, tout a commencé il y a bien longtemps, au collège déjà, j’étais une groupie de la section foot, j’aimais bien dragouiller sans aller plus loin pour autant, juste pour le plaisir de voir que je plaisais en retour.

 

Puis après une première loooooooooooooooooooooongue relation (t’as vu comme c’était long), le célibat, 18 ans, la découverte des « lilloises », soirées étudiantes, boîtes, boîtes, boîtes, footballeurs (encore eux !), soirées, soirées, soirées, soirées, footballeurs, mon mec (Le footballeur !), la roucoulade, toussa toussa, et puis de nouveau les regards qui se sont tournés sur moi, pas forcément séducteurs, mais qui me donnaient envie de répondre.

Me dites pas que vous ne connaissez pas la théorie du « eye contact« . Il te regarde, tu le regardes, vous vous êtes regardés, bref le bordel est enclenché et le reste de la soirée vous vous tortillez, gênés sur votre chaise, essayant de déambuler mi-nonchalamment mi-élégamment pour appâter du gaillard. Tout ça sous les yeux de votre mec. (qui boit des bières. Bières, footballeurs, équation inchangée depuis une éternité).

Est-ce normal ? En tout cas, je trouve ça banal. Faute à la société aussi. On doit toujours être beau, épilé, bien sapé, parfumé, chic et dépravé à la fois. Ou alors nous sommes juste une grosse bande de consanguins qui nous draguons entre potes, tout va bien.

Je me pose franchement la question de savoir si c’est un réel problème, puisque chez moi la séduction est une seconde nature, je zieute tout ce qui bouge (et qui a un beau cul de préférence). Il va peut-être falloir que je pense à me faire psychanalyser.

Personnellement, je me dédouane totalement, puisque j’avance comme arguments que :

– tant que je regarde, au moins je ne vais pas plus loin.

– même si je danse un zouk collé serré, c’est juste pour comparer la marchandise et revenir à ce que j’aime le mieux.

– pour avoir été trompée je ne pourrais jamais faire subir cette humiliation à Monsieur.

(ou alors je le cacherais très très bien)

En somme, je pense qu’on peut jouer au jeu de la séduction sans pour autant avoir plus d’intentions derrière. Et bordel de chiotte ce que ça fait plaisir de voir qu’on plaît.

Alors oui, il y a celles et ceux qui me diront « imagine toi à la place de ton copain !« , je rétorque, j’ai pas dit que je tortillais du derrière pour chopper tout ce qui bougeait, je te parle juste de tester ton sex-appeal. Juste.

Publicités

Une réflexion sur “Flirter, c’est tromper ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s