Dans un monde parfait

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une imagination débordante et un côté rêveuse.

Sans pour autant m’inventer une vie parallèle qui serait mille fois mieux que la réelle, j’ai une légère propension à l’excès (hypersensible bonjour).

tumblr_ni2ul3dOLH1t8e3txo1_500

Moi quand quelque chose dont j’ai rêvé se produit dans la vraie vie.

Alors aujourd’hui j’ai envie d’écrire un billet sur ce que serait mon monde parfait, si tout pouvait aller comme sur des roulettes, et que j’étais ce dont j’ai toujours rêvé depuis toute petite. J’ai été bercé par les séries américaines, avec une vie top moumoute (il n’y a que dans les Frères Scott que tout le monde a une villa de ouf après le lycée) et des paillettes plein les yeux, alors oui, sans doute que ma vie idéale n’est qu’un château de cartes, mais on s’en fout, c’est un rêve !

Dans un monde parfait, je serai chasseuse de têtes pour de grosses entreprises, avec des responsabilités (dont je n’aurai même pas peur) (j’aurai trop d’assurance dans un monde parfait) et un salaire qui me permettrait d’acquérir ce superbe loft avec une mezzanine, et depuis mon lit on aurait vu sur le salon en dessous (je sais pas si vous avez vu le film « Des lendemains qui chantent » mais il a une piaule comme ça).

Il y aurait une séparation en dalles de verre, avec une douche à l’italienne, avec du carrelage noir à paillettes, et bien sûr, sous la douche il y aurait un bel étalon entrain de se détendre après une nuit torride.

J’aurai une pièce uniquement dédiée à mes fringues, un peu comme Carrie Bradshaw (aka mon double délirant), avec plein de paires de chaussures.

Des Louboutins, et aussi des cuissardes (bah quoi, c’est mon rêve !). J’aurai un sac à main différent pour chaque jour de la semaine.

Je voyagerais beaucoup, aux quatre coins du monde, je découvrais des cultures qui me sont inconnues, en Inde, en Chine, en Afrique du Sud, aux Etats-Unis et je ferais un safari aussi. Mais pas le genre de safari où les animaux sont à moitié domestiqués, non un truc bien sauvage, délire d’aventurière (j’ai méga confiance en moi dans mes rêves), qui resterait gravé dans ma mémoire.

Dans ma vie rêvée, point de place pour les trucs plan-plan ! Je profiterais de ma jeunesse, jusqu’à environ 35 ans, sans me soucier du regard des autres, des critiques et des « elle n’a toujours pas d’enfants ». Je multiplierais les amants. Je bourlinguerais à droite à gauche, et je finirais par tomber amoureuse d’un bel anglais prénommé William. On aurait deux enfants, d’abord Charlotte, et puis James (pour assurer la descendance).

Je pourrais avoir autant de livres que je veux, et les mettre dans une superbe bibliothèque, au milieu du salon. Dans mes rêves, j’aurai un mur recouvert de livres. Avec ici et là quelques photos de ma famille et de mes amis les plus chères (bah oui, c’est important aussi). Je lirais le dernier roman en vogue, sirotant une tasse de thé Dammann Frères brûlant, le chat ronronnant sur l’accoudoir et les gosses entrain de chahuter sur le tapis du salon.

Voilà, c’est ça ma vie rêvée.

Et vous, comment serait votre vie si vous pouviez décider de tout ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s