Ce que j’envie aux enfants

L’homme, au sens de l’être humain est un être paradoxal. Quand il est petit, il imagine sa « vie de grand » : il partira en vacances avec ses copains sur des îles paradisiaques, quel métier il exercera, la femme ou l’homme qu’il épousera, le nombre d’enfants qu’il aura, peut-être parfois même leur prénom, à quoi ressemblera sa maison…

L’enfant ne pense pas à l’envers du décor. Les responsabilités, les factures, les PV, métro-boulot-dodo, les courses, le ménage, les obligations.

Parfois, j’aimerais redevenir un enfant. J’aimerais que ma spontanéité ne soit pas considérée comme un manque d’éducation. Pouvoir dire les choses sans tourner ma langue sept fois dans ma bouche. Dire « merde » aux gens que j’emmerde, et dire « je t’aime » à ceux que j’aime. Afin de ne pas ruiner ma vie dans son ensemble, je fais des compromis. Je prends des gants au boulot, et encore faut pas pousser Mémé dans les orties. Mes amis et ma famille ont le droit à la version 100% brut de décoffrage. (ils prennent pour les autres en gros).

large

Je n’aurai plus aucune responsabilité à part celle de faire mon lit au carré, et de mettre mes vêtements sales dans le bac à linge. Pas de factures à régler, pas de découvert bancaire, pas de « putin faut absolument que je change mes pneus ce mois-ci sinon je vais me tuer ». Au revoir la corvée des courses, du ménage, « n’oublie pas le pain ». Toutes tes décisions se prendraient à Pierre Feuille Papier CiseauxLe matin, c’est Maman qui choisit tes habits, pas besoin de savoir si tel jean va avec tel tee-shirt qui va avec tel gilet,« et merde, qu’est-ce que je vais mettre comme chaussures ? ».

tumblr_nok0f9FhiB1t358leo1_500

Personne n’oserait me foutre la pression. Personne ne me demanderait si je pense à me marier, quand est-ce que je ferais enfin des petits enfants. Pas de jugements, pas de critiques. On me laisserait vivre. Même, on m’applaudirait quand je ferais trois pas d’affilé sans me vautrer. Franchement, est-ce qu’on me félicite quand je marche toute la journée avec des talons de 8 cm ?

On ne me dirait pas ce que je dois penser ou agir, ce qui est bien ou mal. Au diable la bienséance et les règles de vie sociales. On peut embrasser qui on veut sur la bouche sans pour autant passer pour une fille de peu de vertu.

tumblr_n2u8dyG4cw1qit2glo1_500

Comment on fait pour revenir en arrière siouplaît ?

Publicités
Publié dans: Ego

5 réflexions sur “Ce que j’envie aux enfants

  1. Mélanie D dit :

    Coucou!
    J’ai bien aimé ton article!
    Je travaille avec des enfants et c’est drôle parce que c’est exactement ce que je pense 🙂
    Quand ils sont fatigués BAM ils peuvent se coucher on leur dit rien 🙂 aaaah j’aimerais pouvoir faire pareil;) ou crier quand je suis vraiment à bout de nerfs ahahah

    Bisous

    J'aime

  2. Sweet Judas dit :

    Aspect non-négligeable également : tout ce que tu fais est merveilleux quand tu as 3 ans, même le fait de péter un verre ou de réussir à tourner les pages d’un livre (les gens sont complètement gagas, ça me désole).
    Et puis, quand t’es malade, on te traite pas de feignasse ou de menteuse en te traînant par les cheveux à ton arrêt de bus. Non, on te borde, on t’apporte plaid, biscuits et chocolat chaud et on te fait des bisous.

    L’arnaque.

    J'aime

  3. Françoise dit :

    Tu as publié le 7 janvier: jour de mon anniversaire. Je viens de le voir après avoir lu ton article ! C’est rigolo hein ? En plus j’ai aimé 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s