Je suis une dépendante affective

3568503

Quand on s’est rencontré, j’ai été mise dans le bain direct : « je pars en vacances avec mes potes en Septembre« . Ok, cool. Nous ne nous étions pas encore embrassés donc je n’angoissais pas encore. Puis on s’est embrassé, on s’est présenté nos familles, j’étais « laaaaarge », quatre mois pour me faire à l’idée.

3697928

Puis il est parti. Pour l’occasion il avait passé la nuit chez moi et était parti au petit matin, alors que j’avais la frange collée au front et la bouche pâteuse ! J’ai passé une journée normale au boulot, un week-end mouvementé, j’ai retrouvé des potes que je n’avais pas vu depuis longtemps et puis on était dimanche et j’ai eu un gros coup de blues j’ai pleuré toute la journée…

giphy

On s’est appelé dimanche soir. Il m’a annoncé qu’il ne pouvait pas rentrer le samedi pour une histoire de caution à récupérer le samedi à 12h… J’ai fais la chieuse. Je déteste ça mais je l’ai pourri. « Si tu ne rentres pas samedi, je préfère qu’on ne se parle plus avant que tu rentres de vacances« . Bizarrement le lendemain c’était bon, il rentrait le samedi. Victoire !

4986671

J’avais toujours mal au cœur, bien sûr mais finalement je savourais un peu de retrouver ma liberté, de ne plus être scotchée à mon portable à attendre/lire/répondre à ses messages. Même si la plupart des soirs je finissais en pyjama, enroulée dans mon plaid devant une émission de Stéphane Plaza. Tiens d’ailleurs c’est pas si marrant de regarder des gens avec un budget colossal quand on est toute seule et pas avec son chéri pour se dire « ça j’aime » / « ça j’aime pas », « on aura deux salles de bains, c’est non-négociable » ou l’éternel combat sur la cuisine ouverte ou fermée.

4773759

J’ai des potes vachement sympa qui passent leur temps à me vanner : « il en avait tellement marre de toi qu’il s’est barré quinze jours« , « peut-être qu’il va rencontrer une belle Espagnole« … Quand j’ai montré une photo de son ex : « il doit regretter, nan ? » et tutti quanti. Je les envoie péter du coup !

giphy-1

Et puis des fois j’ai un gros coup de moins bien… J’ai les nerfs qui lâchent, il me manque, c’est horrible. J’en oublie même de faire à manger et la vaisselle. Je pleure comme une gamine dans mon lit, je fais des cauchemars ridicules, je me réveille avec les yeux gonflés et on dirait que j’ai perdu ma grand-mère.

3683583

Bref, vivement qu’il rentre ♥

PS : cet article n’est pas sponso New Girl. Juste j’adore Jessica Day.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s