Papa où t’es ?

J’aurai également pu entamer les hostilités en citant la chanson de Calogero « Si seulement je pouvais lui manquer » et d’autres chansons qui évoquent le même sujet : l’absence du père.

tumblr_ojbut3sb4e1unr83so1_1280

Pendant des années je me suis foutue de n’avoir « pas de père ». Celui que j’avais ne représentait pas du tout le père que j’aurai aimé avoir alors je l’ai oublié. Je l’ai effacé de ma vie. Et il en a fait de même bien plus vite que moi.

Aujourd’hui, son absence me pèse davantage et en même temps nous parlons de lui avec plus de légèreté.

Aujourd’hui, j’aimerais avoir un papa comme tout le monde. Quelqu’un sur qui compter, qui viendrait me donner un coup de main pour les travaux, qui ferait un peu peur à Chéri parfois, qui voudrait déjà me voir mariée et maman…

Rien de tout ça n’arrivera jamais. Dans quelques jours, cela fera huit ans que je ne l’ai pas vu. Huit années de silence radio. Je dis souvent quand on me pose la question que s’il était mort, je ne le saurais même pas.

La dernière fois que nous nous sommes vus, je n’avais ni le Bac, ni le permis, ni ma Licence, je n’avais jamais travaillé de ma vie, j’étais encore une jeune fille.

Jamais il ne séchera mes larmes.

Jamais il n’emballera les cartons pour mon emménagement avec Chéri.

Jamais il ne me conduira à l’autel.

Jamais il ne verra son/ses petit(s)-enfant(s).

Je ne pourrais jamais pardonner ce qu’il a fait, au plus profond de moi je le sais. Oui mais voilà, j’aimerais parfois moi aussi être une petite fille à son Papa.

Publicités

Je récidive chez Weight Watchers

Coucou la fille qui craque devant une promo. J’ai mis une semaine à me décider après avoir reçu un mail indiquant une promo momentanée à -50%. Puis j’ai craqué, encouragé par ma collègue. Allez, ça me donnera un objectif à tenir pour les prochains mois (trouver un boulot serait un chouette objectif à atteindre aussi arf).

ww_logo_split_hr

Pourquoi avoir récidivé ? Parce que la première fois la méthode avait fonctionné sur moi. Je ne m’étais pas fixée d’objectif précis et après 15 kilos perdus (et jamais retrouvés !), je me suis arrêtée. J’ai toujours pensé que je reprendrais pour dégommer ce foutu pallier qui me maintient sur une dizaine que je déteste. C’est maintenant chose faite. Peu de choses ont changé depuis deux ans, j’ai vite retrouvé mes repères et malgré un déménagement à 100 km, je retrouve mon animatrice de l’époque, un vrai plaisir !

En plus ça fait plusieurs mois que je lorgne de nouveau le compte Instagram d’une fille qui avait commencé l’aventure en même temps que moi à l’époque (Mars 2015) et qui a repris avant l’été (elle avait repris 20 kilos elle par contre…). Puis je me suis vue sur des photos… j’étais boudinée dans ma robe. Je suis toujours obligée de me tenir bien droite sinon j’ai l’air d’une glace à l’italienne qui déborde. Et puis il y a Chéri. Il m’a choisi comme ça, oui c’est sûr. Mais je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il me désirera davantage si je perds quelques kilos.

Et puis je le sens quand je me promène, quand je monte les escaliers de chez moi… je suis essoufflée. L’hiver je n’ai quasi aucune activité physique, ça n’aide pas à entretenir sa forme. Je ne me cherche pas d’excuses mais il fait noir quand je quitte le boulot et je n’ai pas grande envie d’aller m’aventurer dehors. Ce n’est même pas le froid qui me fait peur car je vais volontiers me balader le dimanche matin. Mais une fois par semaine c’est un poil insuffisant !

Pour toutes ces raisons j’ai recommencé Weight Watchers.

J’ai eu faim toute la semaine !