J’ai envie de chocolat

Oh oui, j’en meurs d’envie à ce moment M. Je regarde ma pomme, posée à la droite de mon clavier. Je vais plutôt boire un verre de mon thé glacée à la menthe faible en calories. Pourtant ce serait si bon, un seul petit carré de ce chocolat à la fleur de sel qui squatte dans le frigo du bureau…

tumblr_op7im6PU4Y1w6wmuio2_500.gif

J’aimerais aussi partir en vacances. On commence à regarder avec Chéri, alors qu’on n’a même pas encore posé nos congés d’été ! J’ai envie de me recouvrir de monoï, de sentir la chaleur du soleil sur ma peau, buller toute la journée au bord de la piscine et avoir la flemme de faire l’amour, deux corps alanguis, terrassés par la chaleur ambiante, s’enlacer, faire l’amour quand même, prendre une bonne douche, ne pas se préoccuper de l’endroit où dîner, profiter du buffet à volonté.

Avant il faudrait qu’on s’achète un nouveau canapé. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus donné. Chéri veut un coffre pour ranger l’apéro, et moi un convertible pour le déplier le soir devant la TV (« C’est du vice ! » qu’il me répète sans arrêt). J’aimerais qu’il soit dans les tons beiges et gris mais surtout que les poils du Chaton-Sauvage n’accroche pas trop. Il est d’accord (c’est déjà ça). Pas plus de trois mètres de large sinon on se cognera dans la table de salle à manger. Avec une méridienne, c’est plus convivial quand on reçoit les copains.

Et la bibliothèque ? On l’a repéré, on attend simplement les finances nécessaires. Passera avant le canapé ou pas ? Dilemme.

Sans parler de la table basse et du meuble télé. Dans la même collection que la bibliothèque. J’ai hâte de voir tout ça chez nous. Les meubles que nous avons sont biens mais récupérés à droite à gauche… Je veux NOS meubles CHEZ NOUS.

Il y a ces superbes sandales aussi que j’ai repéré en allant à La Poste. Je les regarde chaque fois que je passe devant la boutique. Chéri ne les aime pas. Elles iraient tellement bien avec mes pieds.

Après que je sois passée chez le pédicure-podologue. Cette fois je n’ai pas oublié de prendre rendez-vous avant l’été. Petits petons parfaits ! Ou grandes barques, ça dépend de l’angle de vue…

Ces kilos dont j’aimerais me délester. Qui me dégoûtent quand je me regarde. Parce que parfois je les aime mes rondeurs. Pas le ventre mais les hanches. Auxquelles on a envie de s’accrocher.

J’aimerais découvrir un nouvel auteur. Acheter l’intégralité de ses livres. Les lire d’une traite. Avoir l’impression que c’est un vieil ami qui me raconte ses histoires. Cela relève peut-être d’une pathologie, de dévorer l’œuvre d’un unique auteur. J’ai fais Beigbeder (vers 16 ans), Katherine Pancol, puis Sagan,  Delacourt, Ledig, Martin-Lugand, Leïla Slimani… Une sorte de boulimie.

Vous savez quoi ?

Finalement j’ai repris l’écriture de cet article trois ou quatre fois et…

Je n’ai toujours pas mangé mon carré de chocolat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s